Aménager son jardin avec une terrasse en bois belge

La tendance actuelle est de réaliser des terrasses en bois exotique. Plus résistantes, ces terrasses en bois de « classe 1 » peuvent durer jusqu’à 25 ans. Pourtant, il faut tout de même être conscient du problème de déforestation lié à l’utilisation de toutes ces essences de bois exotiques. Afin d’éviter ce problème, pourquoi ne pas préférer une terrasse en bois bien de chez nous ?

Les avantages des terrasses en bois indigènes

Une terrasse en boisLe bois indigène, c’est celui que l’on trouve dans nos forêts. Le mélèze, le châtaignier, le sapin… Tous ces types de bois peuvent aussi être utilisés pour réaliser des terrasses, par exemple. Bien qu’ils soient un peu moins résistants que le bois exotique, ils présentent tout de même certains avantages :

  • Un prix avantageux. Si le bois indigène est un peu moins résistant qu’un autre, il est aussi beaucoup moins couteux. Un avantage non négligeable !
  • Du bois belge cultivé. Contrairement à du bois exotique, le bois indigène est coupé directement dans nos forêts mais de façon réfléchie. En effet, les forêts sont cultivées et les arbres abattus seront replantés.
  • Un approvisionnement efficace. La proximité des fournisseurs permet un approvisionnement beaucoup plus rapide. Cela permet donc également de raccourcir la durée du chantier.

Quelles essences choisir pour sa terrasse ?

Il existe de nombreuses espèces de bois indigène dont certaines peuvent être utilisées pour réaliser une terrasse en bois. Voici les essences que l’on peut utiliser :

  • Le robinier faux acacia. Ce bois dans les tons jaunes est bon marché. Il n’est pas nécessaire de le traiter car celui-ci garde toujours un bel aspect même lorsqu’il devient grisâtre.
  • Le sapin rouge. Cette essence de bois se conserve assez bien lorsqu’il est traité par autoclave.
  • Le frêne. Ce bois très clair n’est que rarement utilisé car sa durée de vie est moindre que pour les autres essences. Par contre, son prix est particulièrement avantageux.
  • Le mélèze. Ce type de bois se conserve également assez bien sans devoir être traité. Le mélèze est par exemple utilisé lors de la fabrication de chalets de montage.
  • Le châtaignier. Il présente plus ou moins les mêmes caractéristiques que le frêne. Son prix est donc intéressant.

Si les bois indigènes sont un peu moins résistant que les exotiques, ils présentent tout de même de nombreux avantages dont il ne faut pas se priver pour la réalisation d’une terrasse en bois lors de l’aménagement d’un jardin. En effet, avec une construction aérée qui permet d’éviter les problèmes d’humidité, ces essences peuvent tenir pendant une dizaine d’année.

Une information ? Un conseil ? Créations et Paysages est leader dans la conception d'environnements extérieurs et de terasses sur Namur, dans le Brabant waallon, en région de Liège et dans le Hainaut. N’hésitez pas à contacter la société Créations et Paysage.


Découvrez ce que Créations et Paysage peut faire pour vous :