Abattage et élagage d'arbres de jardin : les conseils d'un professionnel en matière de taille

Elagueur un arbre ou l'abattre requiert souvent l'intervention d'un professionnelEn hiver, la sève des arbres descend dans les racines. La végétation se met en veille le temps de la saison froide. C'est le moment propice pour vous occuper de la coupe de vos gros végétaux: l'élagage des branches, voire l'abattage des troncs des arbres.

Cette dernière solution est naturellement la plus radicale et ne devrait être considérée que comme un ultime recours : lorsque l'arbre est trop malade pour guérir, ou qu'il monte tellement haut qu'il représente un danger pour les habitations environnantes. Les professionnels des espaces verts observent encore trop souvent des erreurs dans le choix des variétés implantées dans certains jardins. De fait, les particuliers ont tendance à préférer les arbres forestiers, tel le bouleau. Or, pour ce genre de grand gabarit, l'espace confiné d'un petit jardin ne suffit pas. Voilà pourquoi il vaut toujours mieux profiter de conseils de spécialistes au moment de l'élaboration de votre petit coin de verdure et ses plantations.

Élaguer son arbre pour plus de sécurité

L'élagage, de son côté, est une pratique bien plus délicate que la tonte de la pelouse ou la coupe de la haie. L'idéal est bien sûr de laisser l'arbre se développer naturellement. Mais il faudra toujours garder un œil sur sa pousse, qui dépend de nombreux facteurs comme la situation de l'arbre ou la qualité du sol dans lequel il est planté.

Avant d'élaguer quoi que ce soit, il faudra soigneusement repérer les branches qui nécessitent d'être coupées. Il s'agit bien entendu des branches mortes qui menacent de tomber et de blesser quelqu'un dans leur chute... mais pas seulement. Les branches qui viennent à se croiser, jusqu'à se toucher, sont aussi à surveiller: en se frottant, elles créent des plaies les unes aux autres et, de cette manière, une voie d'entrée pour les champignons qui risquent d'envahir le végétal dans son entièreté. L'élagage permet d'empêcher l'arbre de se blesser lui-même.
Enfin, il n'est pas exclu que l'on se voit obligé de couper des branches parce que celles-ci gênent la vue ou cachent du soleil.

La taille douce, ou couper les branches d'un arbre dans le respect de celui-ci

L'on essayera également de tailler l'arbre quand il est jeune. Cela amènera de la lumière à ses feuilles, indispensable à sa croissance. Mais gare à une taille trop prononcée : trop de soleil brûlerait l'écorce. Il faudra également veiller à conserver les branches charpentières, celles qui forment la structure de l'arbre, et maintenir l'équilibre de sa couronne.

Les spécialistes des espaces verts pratiquent généralement la taille douce. Celle-ci se définit comme une taille respectueuse de l'arbre, en éviter les sections de bois trop fortes et en privilégiant une coupe plus régulière des branches plus petites. Cette notion s'oppose ainsi à l'élagage sauvage qui non seulement ne permet pas un rendu très esthétique, mais qui surtout stresse la végétation plus que de raison.

L'élagage : un stress pour l'arbre

Finalement, élaguer un arbre, c'est lui faire subir un stress. Or, si celui-ci est trop grand, il peut conduire à la mort de l'être de bois. Bien sûr, certaines essences comme le saule supportent mieux l'intervention que d'autres. Mais l'élagage reste une opération délicate qu'il vaut mieux confier à des professionnels du genre. Ces derniers, équipés de harnais, grimperont au cœur des feuilles pour jauger la situation au mieux. Ils préfèreront également utiliser une scie et ne s'en remettront à une tronçonneuse que s'ils ne peuvent éviter de se débarrasser de grosses sections.

Pour d'autres conseils ou davantage d'information sur l'intervention d'une entreprise de parcs et jardins, n'hésitez pas à contacter Créations et Paysage. Nos équipes se feront un plaisir de vous aider ! Vous pouvez aussi contacter le 0475/60.58.88


Découvrez ce que Créations et Paysage peut faire pour vous :